Une soirée avec Stromae.

 

                    Je n’ai jamais vraiment été fan de Stromae. J’ai adoré Alors on danse, Te Quiero, Formidable, & Papaoutai. Les succès commerciaux, en somme, bien que ce ne soit pas ma came habituelle. Mais voilà, je vis avec un homme DJ à ses heures perdues, extrêmement sensible à la techno, l’électro (& toutes ces musiques aux sons étranges !). Il a donc décidé d’acheter deux places l’an dernier pour ce mardi 8 avril 2o14. C’est plutôt sceptique que j’ai accepté de faire la queue hier soir pendant… un sacré long moment.
Quelques clopes grillées plus tard, on entre enfin dans le Zénith de Paris & on pose nos postérieurs sur deux sièges bien placés. Près de la sortie, pas trop loin de la scène, avec des voisins de sièges drôlement sympathiques ! Je me dis que j’aurais pu être en train de regarder ma série du moment, mais bon, maintenant que j’y suis pour deux bonnes heures, autant que je sois de bonne humeur & que je profite de l’instant présent.
On a même croisé Valérie Kersenti, tiens ! Mais là n’est pas le sujet !
Après une attente interminable (j’ai toujours cru qu’un Zénith se remplissait en 7 minutes. Echec), les lumières s’éteignent & un homme à mèche rebelle apparaît sur scène avec un copain. La première partie. Ca fait vingt minutes que je cherche son nom sur le net, mais impossible de trouver. Parce que j’ai adoré la dernière chanson de sa première partie. & c’est surement à ce moment-là que mes voisins de sièges ont dû se dire qu’ils n’étaient pas sortis de l’auberge avec une tarée qui secoue ses fesses en levant les bras à tout bout de champ… Puis enfin est arrivé le maestro !
Les gradins soudain soulevés par une une seule & même vague de puissantes vibrations. Des frissons sortis de nulle part, & un p’tit homme aux mouvements étranges sur la scène, qui enchaîne tube sur tube entrecoupés de quelques anecdotes, de blagues, d’humour (belge). J’ai attendu Formidable avec impatience. Brusquement les lumières ont laissées place à la pénombre, des portables tenus en l’air se sont allumés (wtf ?!), & tout un public s’est mis à chanter Tu étais formidable, j’étais fort minable, nous étions formidables avec l’Artiste !
Quant au spectacle visuel qui se jouait juste derrière Stromae sur un écran géant; il était absolument parfait. Maîtrisé. Percutant. Magique. (Formidable ? hé hé)

En quelques mots. Chapeau l’artiste ! Tu as été le maestro de ma nuit. Bravo !!

1619414_10203446695356133_8888864959353484054_n

(Cette photo est un échec total. Mais je vous assure -promis, juré, craché-
qu’on voyait en fait super bien ! J’ai toujours dit qu’un téléphone Apple
n’était si génillissime que ça ! Merci au Chéri !)

 

 

 

Y’ a des pavés sous ces bottines.

 

Publicités

2 réflexions sur “Une soirée avec Stromae.

  1. Agoaye avril 9, 2014 à 4:52 Reply

    Rhaaaaa t’es revenuuuuuuuuuuuuuuuuuue :)

    Alors perso, à tous ceux qui me disent « haaaan, Stromae j’aime trop pas, c’est nuuuul », je leur réponds : « faut le voir » !
    Parce que perso je n’en avait rien à foutre de lui et puis je suis tombée sur une de ses scènes par hasard dans un festival et je me suis régalée : une excellente surprise !

  2. romane avril 21, 2014 à 6:23 Reply

    Oh tu as eu bien de la chance de le voir , moi je pense que c’est un vrai artiste et je comprends la comparaison avec Brel qu’on fait aujourd’hui ! :)

    Romane
    http://linconstance.blogspot.fr

Un p'tit mot.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :